Prix Jules Verne 1960.

Publié sous le pseudonyme d'Albert Higon.

4e de couverture :

La machine du Pouvoir exerce l'autorité suprême sur les hommes enfin soulagés de la mission — dont ils s'étaient toujours si piètrement acquittés — de se gouverner.

Derrière la Machine et en son nom, une caste de super-technocrates régente une humanité que les techniques ont presque totalement coupée de Mère Nature.

Bien entendu, celle-ci conserve néammoins des partisans, un véritable maquis d'hommes, pas le moins du monde décidés à se laisser « mécaniser ». Cette résistance possède, comme toute opposition, des affidés au sein même de l'ennemi, parmi les desservants de la Machine. D'où toute une subtile et tortueuse partie d'échecs politico-technologiques, jusqu'au plus violent des réglements de comptes...

Différentes éditions :

Voir le site NooSFere.