Le Grand prix de l'imaginaire a été créé en 1974 sous le nom de « Grand prix de la science-fiction ». Michel Jeury l'obtenait lors de la première édition dans la catégorie roman tandis que Gérard Klein se le voyait décerné dans la catégorie Nouvelles. Michel Jeury a également obtenu le Grand prix de l'imaginaire en 2011.

En cette année 2013, c'est la commissaire de l'exposition « Entre futurs et terroirs » qui l'obtient dans la catégorie Essais pour son livre Ces français qui ont écrit demain. Voir le site des Étonnants voyageurs, dont le festival se tenait à Saint-Malo du 18 au 20 mai.

Voilà une belle occasion d'être présent à Issigeac le 1er juin pour l'inauguration de la rue Michel Jeury, suivie du vernissage de l'exposition « Entre futurs et terroirs » et, à 14h, de la conférence de Gérard Klein et Natacha Vas-Deyres sur l'œuvre de Michel Jeury.

À noter le 8 juin, 15h à Issigeac, la conférence de Simon Bréan, qui était nominé aux côtés de Natacha Vas-Deyres dans la catégorie Essais pour son livre La science-fiction en France.