L'association des Amis de Michel Jeury, en cette année 2014, a apporté l'exposition « Entre futurs et terroirs » à Amiens lors de la Convention « NEMO 2014 » organisée par Pierre Gevart du 17 au 20 juillet. Natacha Vas Deyres y a tenu une conférence rappelant l'importance de l'œuvre de Michel Jeury. Merci à la municipalité d'Issigeac qui, grâce à sa subvention, a permis la concrétisation de ce projet sur les terres de Jules Verne.

L'exposition a dans la foulée été présentée à La Toussuire (Savoie) du 22 au 25 juillet dans le cadre de l'Université d'été de Mensa France où Emmanuel Dubois a tenu une conférence « Star Wars a-t-il été écrit dans le Périgord ? » ; un sujet sur lequel Michel Jeury n'a pas voulu s'exprimer malgré les troublantes similitudes entre ses deux premiers romans de SF (La Machine du Pouvoir et Aux étoiles du destins) et « La guerre des étoiles ».

Michel, qui n'avait pas pu se déplacer à Issigeac en juin 2013 en raison de sa santé fragile, a enfin pu voir les panneaux de l'exposition les 26 et 27 juillet.

L'été a été consacré à une réécriture de la traduction anglaise et à une réimpression des panneaux pour l'exposition qui s'est tenue du 6 au 20 octobre dans le hall principal de l'université Bordeaux-Montaigne.

Natacha Vas-Deyres a poursuivi son travail de collecte de témoignages sur l'œuvre de Michel Jeury, dont une partie est publiée sur le site http://www.jeury.fr.

Sont à l'étude une présence à Sèvres et aux Utopiales, ainsi que la publication de nouvelles inédites, notamment en partenariat avec l'université de Bordeaux-Montaigne. Par ailleurs, le producteur/réalisateur Ben Abrass étudie la possibilité d'un documentaire sur Michel Jeury. Les imaginales (Épinal) aimeraient également rendre hommage au maître de l'anticipation.

Au moment où nous rédigeons ce billet, l'état de santé de Michel Jeury est préoccupant. Nous espérons que ce n'est pas trop grave et pensons à sa famille.