Avec la sortie en salle du « Retour de la force », l'occasion est idéale pour relire ou découvrir « La Machine du pouvoir » et « Aux étoiles du destin », les deux premiers romans de SF de Michel Jeury parus en 1960 sous le pseudonyme d'Albert Higon (réédités depuis). Rappelons au passage que le prix Jules Verne fut décerné à « La Machine du pouvoir », roman dans lequel le héros Tan Horn était accompagné d'un androïde à la voix nasillarde (qui se fait couper en deux au milieu du roman) et était confronté à une armée de clones. Dans « Aux étoiles du destin », la coalition intergalactique décide de détruire l'étoile où se regroupent les forces du mal. Deux romans passionnants.

Pour ce qui est de l'influence de la BD sur la saga de Georges Lucas, voir l'article publié sur le site France TV Info.